» Les actions du GDS » Varon » Gestion départementale du plan d'éradication du varon (hypodermose bovine) dans le nord pendant la campagne de 2005/2006 pour les détenteurs de bovins » Traitements hypodermicides à l'introduction avec des endectocides


TRAITEMENTS HYPODERMICIDES A L’INTRODUCTION AVEC DES ENDECTOCIDES
Par le vétérinaire, même dans les cheptels d’engraissement dits dérogatoires.
De préférence en même temps que les actes nécessaires pour la recherche de la brucellose et de la tuberculose, s’il y a lieu.

Ø      Recueil individuel des données (présence ou absence de varon, traitement ou non) par le vétérinaire sur le compte-rendu d’introduction è un exemplaire D.D.S.V., via le Laboratoire Départemental Public du Nord en cas de prélèvements sanguins; et un exemplaire vétérinaire. Le vétérinaire doit laisser au détenteur une ordonnance : cette ordonnance doit accompagner le bovin vivant lors de sa cession pendant un délai d’attente ou être conservée pendant au moins 5 ans dans le registre d’élevage du détenteur. Seuls les bovins non porteurs de varon en partance pour l’abattoir dans un délai inférieur à 14 jours suivant la date de passage du vétérinaire chargé des prophylaxies ne seront pas traités (le vétérinaire le signalera alors sur le compte-rendu de ses opérations). En cas de tuberculination opérée, l’administration du traitement hypodermicide doit avoir lieu le jour de lecture de la tuberculination et non celui de l’intradermotuberculination proprement dite.

Ø      Le renouvellement des volets sanitaires des bovins introduits (valables jusqu’à la date anniversaire existante actuelle et au plus tard jusqu’au 28/2/2006 pour les attestations sanitaires à délivrance anticipée jaunes et les laissez-passer sanitaires roses, ou jusqu’au décès du bovin pour les attestations sanitaires à délivrance anticipée vertes) est suspendu à la réalisation des actes d’introduction, y compris le traitement contre le varon si nécessaire.

Ø      La facturation des actes, à la charge des détenteurs, se fait sur les mêmes bases que pour les traitements préventifs
, à savoir :

-
41,10 € H.T. pour le 1er bovin (40,00 € normalement + 1,10 € pour le traitement hypodermicide), à ajouter à la facturation supplémentaire de l’hypodermicide à dose curative ;
- 1,10 € H.T
. par bovin suivant, à ajouter à la facturation supplémentaire de l’hypodermicide à dose curative (et le cas échéant de la tuberculination ou de la prise de sang d’introduction).

Ø     
Le traitement hypodermicide à l’introduction est obligatoire :

-         
lorsque le bovin introduit est porteur de varon, quelles que soient sa zone d’origine, sa date de naissance ou la période de l’année
            è
en cas de suspicion de varon caractérisée par l’apparition de nodules sur la ligne du dos des           animaux, le détenteur doit appeler son vétérinaire qui contrôlera alors tactilement les bovins            introduits ;
            è
traitement curatif obligatoire par le vétérinaire à l’aide des produits autorisés (le dépistage à            l’introduction se faisant par contrôle tactile du vétérinaire) ; 
 
-           lorsque le bovin introduit n’est pas porteur de varon et provient de l’étranger ou hors de France continentale è
traitement curatif obligatoire à l’aide des produits autorisés quelle que soit la période de l’année (jusqu’au 28/2/2006, seuls peuvent déroger à ce traitement les bovins nés à compter du 1/11/2005 provenant de l’étranger et non porteurs de varon).

Ø      Un bovin varonné sera traité quelle que soit la date d’abattage prévue, la moxidectine «pour-on» ayant un délai d’attente pour la viande de 14 jours.
Une ordonnance est de toute façon laissée au détenteur lui indiquant ses obligations réglementaires en terme de délai d’attente.